Le Tour du Mont-Blanc

Le rayonnement

Les rayons UVA, UVB et les risques pour l'excursionniste

Rayons du soleil

La nocivité des rayons solaires et, en particulier, des rayons ultraviolets est très souvent sous-estimée; leur effet sur l'ADN des cellules cutanées peut provoquer l'apparition de cancers de la peau et provoquer des problèmes aux yeux, tels que des conjonctivites, une cécité due à la neige, des brûlures de la cornée, un larmoiement intense, une photosensibilité.

Les heures présentant le risque le plus élevé sont celles de la mi-journée (de 11 à 14 heures) aux alentours du solstice d'été (21 juin); à cette période, les rayons solaires, sous nos latitudes, frappent la surface terrestre avec un angle de presque 90°, et traversent donc l'atmosphère sur une partie plus réduite que la normale, la filtration des rayons solaires est donc beaucoup moins importante. En outre, l'intensité du rayonnement augmente de 7 % tous les 1000 mt d'altitude, en raison d'une raréfaction croissante de l'air et ceci, surtout en montagne, peut entraîner de très grandes différences sur les conditions atmosphériques au cours de la journée.

Un autre facteur à prendre en compte est la présence de neige et de glace sur le sol qui peut augmenter l'intensité du rayonnement jusqu'à 100 % , en raison de  leur propension à réfléchir les rayons du soleil.

Comment se préparer

  • Porter des lunettes avec filtre UV;
  • Utiliser toujours une crème solaire à haute protection UV;
  • Éviter toute exposition directe prolongée de la peau au soleil (ne pas s'endormir ou s'allonger au soleil);
  • Faire attention aux zones corporelles les plus exposées aux rayonnements (visage, oreilles, cou, cuir chevelu, mains).