Un milieu naturel d'exception

Les energies renouvelables de La Casermetta

Les panneaux solaires de La Casermetta

La réhabilitation de la Casermetta s'inscrit dans le cadre des actions concrètes entreprises par l'Espace Mont-Blanc, qui ont pour but de favoriser la connaissance du patrimoine naturel et de sensibiliser le public sur le respect de l'environnement.
Dans cette optique de durabilité s'est révélée fondamentale, pour l'approvisionnement énergétique de la structure, l'utilisation de sources renouvelables qui comportent :

  • pas d'émission de CO2 ;
  • pas d'émission d'oxydes d'azote, de soufre et de poussières fines ;
  • moindre nécessité d'infrastructures pour le transport d'énergie.

L'énergie propre nécessaire au fonctionnement de la structure est produite par:

  • une micro-centrale hydroélectrique ;
  • des panneaux solaires thermiques ;
  • des panneaux solaires photovoltaïques.

Micro-centrale hydroélectrique

Il s'agit d'une centrale qui exploite l'énergie de l'eau canalisée vers une turbine. Avec la poussée de l'eau, la turbine met en mouvement un alternateur qui transforme le mouvement en énergie électrique. Une fois utilisée dans la micro-centrale, l'eau est ensuite restituée à son cours naturel car ses caractéristiques chimiques et physiques ne subissent aucune transformation. Ce système de production peut être utilisé seulement dans certaines périodes de l'année, lorsqu'il y a suffisamment d'eau à la source de la Doire de Vény, c'est pourquoi la Casermetta est dotée d'un système d'approvisionnement énergétique mixte qui utilise également des panneaux solaires.

Les panneaux solaires

L'énergie solaire est la source la plus diffusée sur la terre : renouvelable, disponible, gratuite et en quantités largement supérieures aux besoins énergétiques de la population mondiale. L'utilisation des panneaux solaires a comme conséquence directe les économies de combustibles et d'énergie électrique. En Italie, 84 % de l'énergie sont fournis par les hydrocarbures. Les panneaux solaires permettent de transformer les rayons du soleil en énergie. Il sont de deux types : thermiques et photovoltaïques.

- Dans les panneaux thermiques, l'énergie capturée par le collecteur solaire (panneau) est transférée à un liquide caloporteur (un mélange d'eau et d'antigel) qui circule à l'intérieur du collecteur. Ce fluide arrive ensuite au réservoir d'accumulation où a lieu l'échange de chaleur entre le liquide caloporteur et l'eau contenue dans le réservoir. L'eau chaude accumulée dans le réservoir peut atteindre 60-70° C et être employée pour produire l'eau chaude sanitaire ou pour le chauffage du bâtiment.

- Les panneaux photovoltaïques permettent quant à eux de convertir directement l'énergie solaire en électricité. Le terme « photovoltaïque » illustre bien tout le sens de la découverte : « photo » dérive de lumière, « voltaïque » dérive du nom Alessandro Volta, l'inventeur de la pile. L'élément de base d'un panneau photovoltaïque est la « cellule photovoltaïque » : une petite plaque de matériau semi-conducteur, en général du silicium, qui une fois frappée par le rayonnement solaire est en mesure de produire de l'énergie électrique. Quand la lumière du soleil frappe la cellule, il se crée un courant électrique continu, égal à l'énergie fournie par une pile faible. En reliant plusieurs cellules en série et en parallèle de manière opportune, on arrive à avoir la tension et la puissance électrique requises par l'installation. L'énergie électrique produite est normalement en courant continu basse tension. Pour être utilisée par les appareils électriques usuels elle doit être transformée en courant alternatif de 200 Volts : ceci se fait grâce à un instrument appelé ‘invertisseur'.